DESCRIPTION

Titre: N’oublions pas..

Dimensions: 152 cm x 122 cm x 4 cm (60 po X 48 po x 1.5 po)

Medium: huile, acrylique et techniques mixtes sur panneau de bois de qualité galerie

La plupart des monuments commémoratifs de guerre sont fabriqués d'une pierre de granit gris uni avec les mots « Nous nous souviendrons » gravés en or. En tant qu'artiste, mon intention était de reproduire ce même effet sur une dalle de granit, d'où le fond grisâtre terne de mon tableau. Les lettrages eux-mêmes utilisent la police de caractères « Engravers MT ».

L'illustration du virus a été réalisée en utilisant mes techniques uniques d’« art coloriste » que j'ai développées au cours des dernières années. Cette œuvre d'art serait considérée comme une peinture de médium mixte. J'ai utilisé une combinaison de peintures acryliques épaisses, d'huiles liquéfiées et d'autres médiums pour représenter les différentes protéines et cornes associées à l'image du virus..

Lorsque j'utilise mon style d'art coloriste, je dois peindre à l’horizontal, à plat, car mes peintures sont à l'état liquide. La gravité n'est pas mon amie… donc « N’oublions pas… » a été peint sur un panneau de bois nivelé renforcé de qualité galerie. Les côtés mesurent 3,8 cm (1,5 po) d’épaisseur et sont également recouverts de tons de granit gris.

Le virus de la COVID-19 que j'ai représenté dans mon tableau « N'oublions pas… » est une image similaire qui a été vue dans le monde entier depuis près d'un an dans presque toutes les formes de médias de communication. L'illustration originale du coronavirus a été initialement commandée par le Center for Disease Control (CDC) à Atlanta, Géorgie (USA) et a est accessible et utilisé gratuitement (open source) depuis sa première apparition. Mon intention en recréant une image similaire était de rendre le virus de la COVID-19 facilement reconnaissable dans la diffusion de mon « tableau avec message ».

INSPIRATION

L'idée de créer ce tableau est née d'une discussion que j'ai eue avec ma fille au début de la première vague de la COVID-19 qui a frappé notre région en mars 2020. Au cours d'un de nos appels téléphoniques de soirée, elle a parlé de ses préoccupations que toutes les difficultés et les chagrins causés par cette pandémie seraient, avec le temps, oubliés. Cela m'a vraiment frappé parce que je savais qu'elle avait raison!

C’est alors que j’ai commencé à me demander si, en tant qu’artiste, je pouvais trouver un moyen de générer et promouvoir un message à travers mes œuvres pour que les gens n’oublient pas. En tant qu’artiste, je suis fermement convaincu que… « l’inspiration vous trouvera… mais elle doit vous trouver en train de chercher »… et c’est exactement ce qui s’est passé.

Le lendemain matin, aux informations télévisées, j’ai vu pour la centième fois l’illustration du coronavirus de la Center for Disease Control (CDC) et je savais que cela devait faire partie de mon message. Le lendemain, le 22 mars, après quelques semaines de confinement, j'ai décidé de faire une promenade dans le centre-ville d'Ottawa, notre capitale nationale. En marchant devant nos édifices du Parlement, je me suis rendu à la « Place de la Confédération », où se trouve le Monument commémoratif de guerre du Canada, qui comprend également la Tombe du soldat inconnu. Quand j’ai regardé l’immense cénotaphe, c’est là, à ce moment précis, que tout a pris forme… la taille du tableau… le granit gris… les mots « N’oublions pas » et comment intégrer l’image du coronavirus de la CDC.